Quand un album est plus que juste des chansons

Qu’est ce qu’un album? Beaucoup de personnes pensent que c’est une collection de chansons; lorsque fait bien, un album peut être beaucoup plus. Une bonne album est une projet interdisciplinaire, reliant la musique, le photographie, le graphisme, le film, la mode, etc. Cette interdisciplinité fait souvent partie d’une stratégie de communications très bien développé par l’artiste et les personnes avec lesquels il ou elle travail.

Quand bien développé, cette stratégie permet de non seulement contextualiser et ajouter à l’album et ses messages, mais aussi de capter l’auditoire et les garder excité pour une plus longue période. Ces stratégies peuvent prendre n’importe quels formes qu’il veut; la limite est l’imagination de l’équipe qui l’a créé. Explorons quelques exemples d’albums qui ont bien intégrer l’interdisciplinarité:

TALES OF US – Goldfrapp (2013)

Image result for goldfrapp tales of us

La meilleure album que le duo ait sorti à date, la musique de Tales of Us est fragile, émotionelle, et mystérieuse. Pour lancer l’album, le duo, avec l’aide de Lisa Gunning, ont créé un film de trente minutes. Cette film, ensuite progressivement sortie sur YouTube en cinq parties, vient ajouter au mystère et contextualiser les cinq chansons utilisés. Le film contient du cinématographie et du montage d’une qualité pas souvent vu, notamment pour les vidéos de musique. Vissionez Drew ci-dessous:

 

PERFECTIONIST Natalia Kills (2011)

Image result for natalia kills perfectionist

Avant même avoir été donné une date de sortie, le cycle de Perfectionist avait commencé avec une série de vidéos expérimentales nommés Love, Kills xx, tous réalisés par Guillaume Doubet.

Avec une série étrange mais captivante, on a été introduit à la persona dont Natalia avait adopt pour le cycle et le monde dont prennait place l’album. On était excité de voir où l’album nous apporterait.

C’est aussi à noté que les vidéos on introduit le style (y inclut les cheveux, le maquillage et le linge) dont on était pour voir pendant ce cycle; en effet, jusqu’à son prochaine cycle, son style a resté quasiment le même. Son intersection parfaite entre le goth et le coutûre était, dans le temps, unique et nouveau; une paradoxe. Ensemble avec une maquillage rappelant les stars classiques de Hollywood, elle avait créé une image mystérieuse et dangereuse.

À peu près deux semaines avant la sortie de l’album, un vidéo a sortie avec deux versions; une qui était clairé pour être joué sur la télévision et une version qui a été jugé trop violente pour diffusion. À ce jour, c’est un de mes vidéos préférés. Il démontre et exemplifie tout les thèmes, styles, et idées du cycle.

CRY BABY Melanie Martinez (2015)

Image result for cry baby melanie

Après avoir été sur The Voice, les personnes connaissaient deux choses à propos de Melanie Martinez: elle a deux couleurs dans ses cheveux et elle peut chanter. Dès son première EP, on a commencé à voir des traces du persona qui sortirait: Cry Baby.

C’est normale que des artistes se créent des personas; pensez Slim Shady ou Electra Heart. Cependant, Melanie Martinez l’a pris à l’extrême. Basé partiellement sur sa propre vie, c’est difficile de connaître où commence Cry Baby et où arrête Melanie. Lors du sortie de cette album, elle a aussi sortie une livre «d’enfants» que vous pouvez lire en ligne. Depuis ce temps, elle a aussi sortie une vidéo pour chacun des chansons sur l’album (ne comptant pas les chansons bonis), allant du macabre domestique (Sippy Cup) au surréel sinistre (Mad Hatter), toujours avec des cheveux bicolores.

 

Biophilia Björk (2011)

On termine sur la plus extrême des exemples; Biophilia regroupe la technologie, la music, l’art plastique et graphique, le film, l’éducation, et diverses disciplines scientifiques. Trois nouveaux instruments (gameleste, bobine de tesla et harpe de gravité), une application mobile, une curriculum éducationelle (qui à été testé sur quatre continents), quatre vidéos, deux films, deux livres et une exposition d’art ont été créé pour ce projet. Ce n’inclut pas toute la travail de graphisme, photographie, maquillage, coutûre, etc. qui a été fait pour cet album.